Saint Padre Pio

Francesco Forgione, plus connu sous le nom de Padre Pio était un frère capucin qui devint, par la suite pretre. Il est née le 25 mai 1887 à Pietrelcina (province de Bénévent, en Campanie, Italie) et décédé le 23 septembre 1968 à San Giovanni Rotondo (province de Foggia en Italie).

 

Francesco avait choisi le nom de "Pio" lorsqu'il rejoignit l'ordre des frères mineurs capucin en hommage au Pape Pi V.

 

Il fut le premier prêtre à avoir reçu les stimagtes du Christ, et ce, pendant plus de cinquantes années.

Il a été canonisé par l'Église catholique romaine le 16 juin 2002 sous le nom de Saint Pio de Pietrelcina.

 

La vie de Padre Pio est un très grand mystère. Lui-même l'avouait : " Je suis un mystère pour moi-même !

Pietrelcina

Pietrelcina - Benevento - Italie

Pietrelcina - Benevento - Italie

MAP Italie

MAP Italie

Maison des Forgione

Maison des Forgione

Maison des Forgione

Maison des Forgione

Intérieur de la Maison des Forgione

Intérieur de la Maison des Forgione

Intérieur de la Maison des Forgione

Intérieur de la Maison des Forgione

Intérieur de la Maison des Forgione

Intérieur de la Maison des Forgione

Pietrelcina était un petit village situé dans une contrée pauvre du sud de l'italie.

 

Francesco Forgione (Furtur Padre Pio) est né dans une maison située dans une des petites ruelles qui mèenent au plus haut du village , lle "Vico Sotrto Valle".

 

 

"Peu de Villages touchent l'âme aussi profondément que Pietrelcina. Une sensation d'intimité et de douceur semble émaner de chacune de ses pierres, de ses demeures, de ses habitants, de son paysage varié, tourmente, et même du ciel, quelque chose d’essentiel et de vrai qui nourrit l'âme et la rassérène"

 

La Famille Forgione

Le père :

 Grazio Forgione, un homme de la "Valle", de taille moyenne, solide, il avait des yeux très noirs surmontés de sourcils très épais. Il était sympathique et amical, il aimait la joyeuse compagnie et notamment, i poussait la "cansonnette" pour les filles du village et des environs Il était accompagne par son camarade "Michele" qui jouait d'une sorte de guitare la "Calascione". Grazio courtisait une certaine Maria, mais lorsqu'il s'est agi de conclure, il n'en fit rien. L'excuse officielle était que les parents de Maria ne voulaient pas donner un "Four" en guise de lot.

La mère  :

Maria Giuseppa d'Annuncio avait un an de plus que Grazio. Ils avaient la même taille. Elle ait très mince, elle le restera toute sa vie. Les parents de Maria étaient fermiers, de braves gens. La Situation de Grazio était plus modeste  mais, comme on disait dans le pays "Giachetta e Giachetta" (ce qui voulait dire, situation égale), mais Maria préféra Grazio parce qu'il était dégourdi, sympathique et tout simplement, parce qu'il lui plaisait.

Naissance de Francesco Forgione

Ce jour-là, Grazio et Maria Forgione Travaillent à leur campagne  de "Piana Romana", un petit bourg proche de Pietrelcina. Cette terre leur vient des parents de Maria, suite à leur mariage. Ce lieu prendra  plus tard une dimension importante dans le parcours spirituel de Padre Pio.

 

Pour s'y rendre par la route en voiture, il y a environ quatre kilomètres.

Le chemin qu'empruntait la famille Forgione passait par un sentier devenu aujourd'hui le "Chemin de Croix" de Pietrelcina.

 

En été, toute la famille vivait à Piana Romana jusqu'au  moment des récoltes.

 

En début d'après-midi ce 25 mai 1887, les parents travaillent leur terre. Maria Giuseppa est enceinte, mais en travailleuse acharnée, elle aidait son mari au sur labeur de la terre malgré l'état avance de sa grossesse.

 

 

 

 

A la mi-journée, le soleil est très chaud lorsque, Maria Giuseppa commença à ressentir des douleurs qu'elle connaissait et qui déjà l’épuisaient. Elle comprit que si elle ne voulait que son enfant naisse en pleine campagne, il fallait qu'elle rentre au village. En femme courageuse, elle avertit son mari en lui disant : "Ra, je ne me sens pas bien, je m'en vais".

 

 

Grazio s'attendait à ce moment-là, il ne s'alarma  pas et lui dit : "Va-t’en, je range tout et je viens".

La Masseria Forgione, à Piana Romana

 

Giuseppa s'en alla d'un pas prudent par le sentier qui mène à sa maison. Grazio essaya de se dépêcher, il mit du temps pour tout ranger et arriva plusieurs heures après. Lorsqu’il parvint chez lui, l'enfant attendu était ne.

 

 

Il est exactement cinq le 25 mai 1887 lorsque le petit François (futur Padre Pio) pousse son premier cri et respire pour la première fois l'air de son cher Pietrelcina. Il s’en était fallu de peu qu’il naisse en pleine campagne; on sait grâce aux souvenirs de famille que Giuseppa venait de rentrer de la campagne lorsque Francesco est né.

 

Le lendemain Grazio se rendit à la mairie afin de déclarer la naissance. L’adjoint au maire  enregistra le nouveau-né, mais le père ne put signer ne sachant pas encire. seuls, les témoins Antonio Orlando propriétaire et l’huissier de mairie signerrny la declaration

Baptème de Francesco Forgione

Acte de naissance de Francesco Forgione - 25/05/1887

 

Padre Pio fut baptisé le 26 mai 1887, le lendemain de sa naissance à cinq heures du matin. Il remercia le Seigneur toute sa vie   de l'avoir fait chrétien aussi rapidement. Grazia Fornelli la sage-femme fut sa marraine.

 

Le prénom de François lui a été donne  à cause de la grande dévotion que sa mère "Mama Giuseppa" avait pour Saint François d'assise, le "Poverello". On apprendra plus tard qu’enfant, Francesco avait déjà Saint François pour Ange Gardien.

 

Francesco fut baptisé par Nicolantonio Orlando, curé de Pietrelcina, dans la chapelle Sainte Anne, petite église pou furent baptises ses ancêtres

.

Cest dans cette chapelle que François fit sa confirmation le 27 Septembre 1898, puis il y reçut sa première communion. C 'est également dans ce lieu qu'il eut les premères extases.

 

Avec l'accord du curé de la paroisse, parfois, il s'y laissait enfermer. C'est sur la placette située devant la chapelle Sainte Anne, que Padre Pio passa une grande partie de son enfance. Cette partie de Pietrelcina "La Morgia" était particulièrement chère à son cœur. Lorsque des pèlerins venaient le voir à San Giovanni Rotondo, il leur demandait de saluer sa Morgia.

Témoignage :

 

"Le père Spirituel de Padre Pio, le père Benedetto de San Marco in Lamis, révéla qu' l'âge de cinq ans, dans cette chapelle, le Sacré Cœur de Jésus fit signe à François de s'approcher de l'autel, mit la main sur sa tête et accepta l'offre du petit Forgione de ses consacrer à son amour"

Font baptismal par lequel Franceso a été baptisé

 

La chapelle Saint Anne

Noviciat a Morcone

Le couvent de Morcone - 1903

Le couvent de Morcone - Aujourd'hui

 

Au début du XXème siècle, la discipline du noviciat était encore médiévale. C’était presque inhumain car, tempérament et les mœurs ne sont plus aujourd’hui, ce qu’ils étaient jadis. Ils subsistaient néanmoins au début de ce siècle, certaines mentalités et traditions mettant à rude épreuve les jeunes novices. Lorsqu’ils résistaient, ils se forgeaient moralement à toutes les épreuves.

 

 

Dans une lettre faisant allusion à cette époque, le Padre Pio écrivit :

"J’allais à Morcone ou m'attendait ce genre de vie. Il faut vraiment avoir la vocation pour y résister. A dire la vérité, je n'ai jamais de tentation contre la vocation, mais quelque fois, quand se montrait  le démon, me venait à  l’esprit ma mère e je reprenais courage. Quelle crainte n’éprouvait elle encore lorsqu’elle vint me voir avec mon frère et que je descendais avec le maitre pour la salue. Il était interdit de parler et de lever les yeux sans autorisation du maitre. Le malaise et l'appréhension de mes parents augmentèrent quand ils considérèrent que je ne parlais ni les regardais, ils pensaient que j'étais devenu imbécile".

 

C'est donc dans ce couvent ou régnaient l'humilité, la dignité, l'austérité, ou l'on observait une discipline sévère que, le 22 Janvier 1903 à 9 heures du matin, Francesco revêtit "l'habit des capucins" en présence de toute la communauté et commencçason noviciat au couvent de Morcone Le futur Padre Pio avait choisi son nom religieux dans la chapelle Sainte Anne de Pietrelcina. C'est ce jour-la que Francesco Forgione prit le nom de :

 

"FRA PIO da PIETRELCINA"

 

 

Periode de 1916 à 1968 : Foggia - SAN GIOVANNI ROTONDO

Le couvent de San Giovani Rotondo

Le 22 Juillet 1916, à la demande du Père Paolino Da Casacalenda, Padre Pio monte pour la première fois à San Giovanni Rotondo.

 

Jésus avait été annonce et sa venue, révélé aux prophètes et aux patriarches. Isaïe et les prophètes de l’ancien testament, prédirent la vierge immaculée.

Il en fut de même pour d’autres saints, comme saint jean baptiste....

 

Le Padre Pio, avait été annonce avant son apparition sur le Gargano par des voies prophetiques. Ces paroles furent prononcées par Lucia Fiorentino, morte en odeur de sainteté en 1934.

 

 

En 1906n alors que Padre Pio vivait encore sa vie cachée dans sa "Nazareth" de Pietrelcina, ignoré de tous, Lucia Fiorentino révéla qu'au couvent des Capucins de San Giovanni Rotondo, viendrait de loin, un prêtre qui serait comme un arbre immense, si bien enraciné et si riche en feuilles et en fruits, qu'il couvrirait de son ombre le monde entier.

 

 

Sa Mission s'entendre sur le monde entier et nombreux seront ceux qui viendront se réfugier à l ombre de cet arbre mystique pour en recevoir des fruits de grâce et de pardon. Cette prophétie se réalisa en 1916, quand Padre Pio vint se fixer à San Giovanni Rotondo pour y rester jusqu'à sa mort, dans la nuit du 22 au 23 septembre 1968

  • Facebook Clean Grey